top of page
  • Photo du rédacteurBlondie

Comment intégrer une alimentation saine de façon durable ?


Si tu es là, c'est que tu t'intéresses à l'alimentation saine. Mais voilà, tu as peut-être essayé à plusieurs reprises de changer les choses sauf que ces "bonnes" résolutions n'ont durées que 2 semaines. À la suite de ça, ça t'a vite gonflé et tu as arrêté.

Si c'est ton cas, reste jusqu'au bout. Je te partage dans cet article mes meilleurs conseils pratico pratiques, qui t'aideront à rester constante dans cette démarche à long terme.


Souvent, lorsque je parle à mes clientes d'alimentation saine, dans leur tête, c'est le mot régime qui résonne.

Est-ce le cas pour toi ?

Après le mot régime, vient le mot restriction, et elles se mettent à ressentir de la frustration, puis des blocages, et pour terminer des peurs. 😥



UNE VISION ERRONNÉE 🙅‍♀️

On a très longtemps assimilé l'alimentation saine à un plat boring à la mort, composé de 3 feuilles de salade et 2 carottes. On a banni le gras et les protéines et fait l'apologie de la minceur.

Tu m'étonnes que ça ne donne pas envie. Et pourtant, on a eu tellement tord ....


MON HISTOIRE 🌏

Quand je pense à cette idée, c'est mon histoire avec le végétarianisme qui me revient. En 2015, je suis partie sur les routes d'Asie. Sur mon chemin, j'ai rencontré de nombreuses personnes qui ont essayé de me convaincre de devenir végétarienne. Je leur ai ri au nez, leur expliquant que la viande faisait partie intégrante de ma culture et que surtout, je n'avais pas envie de me transformer en lapin qui chie des feuilles de salade. Je voyais cette alimentation tellement fade et chiante.

Ignorance quand tu me tiens 😂

Ne voulant justement pas être trop ignorante, j'ai commencé à me demander : "pourquoi les gens tiennent-ils à ce que je devienne végétarienne ? Quel est vraiment mon rôle là-dedans ? Ma consommation de viande est-elle vraiment néfaste ?" . J'ai commencé à lire articles scientifiques, livre et j'ai regardé des documentaires.

Mon pourquoi devenir végétarienne à changé. À ma grande surprise, il s'est renforcé. Petit à petit je n'ai plus pu ignorer les conséquences de mes actions. Et j'ai changé mon alimentation. Et j'ai découvert un régime qui était très loin de ce que j'avais imaginé. Riche en couleurs et en épices. Il était gourmand, goûtu, diversifié.

J'ai été 100% végétarienne pendant 7 ans et depuis 1 an, je suis plus flexible, notamment pour une raison d'énergie. Mais jamais en ces 2920 jours, ce régime ne m'a ennuyé. Je suis restée constante et motivée.


Les étapes pour adopter une alimentation saine de manière douce et durable, me fait étroitement penser à mon introduction au monde végétarien.


Alors si tu souhaites intégrer une alimentation saine de façon durable,

voici quelques uns de mes conseils👇





1/ Déterminez votre pourquoi vous voulez manger sain ? Quels sont les objectifs précis que vous souhaitez atteindre ?


Il n'y a rien de plus efficace qu'un pourquoi puissant. Surtout pour une démarche à long terme. Quand j'ai compris à quel point ma consommation de viande avait un impact néfaste sur mon environnement et sur les animaux, je n'ai pas eu d'autres choix que de changer les choses. Ces infos ont touché mes valeurs et convictions les plus profondes. Mon pourquoi n'a jamais été remis en question.


Quelques exemples de pourquoi pour l'alimentation saine :

Il faut sortir du pourquoi de la « perte de poids » ou de « l'apparence physique ». Ils sont trop superficiels et font rarement appel à des convictions profondes. Transformez plutôt cela en "devenir en bonne santé pour passer plus de temps de qualité avec ma famille, un point très important pour moi". Ou encore "adopter une alimentation saine pour avoir un esprit plus clair et plus structuré afin de mieux développer mon entreprise", ou encore "avoir plus d'énergie et de force pour atteindre un objectif sportif".


Vous pouvez en avoir plusieurs. Écrivez-les sur un post it et collez-les sur votre frigo.




2/ Commencez petit avec des objectifs réalisables pour adopter une alimentation saine de manière durable.

Au lieu de faire un reset complet de votre alimentation actuelle, apportez de petits changements, mais qui resteront constants. Une fois les habitudes devenues parties intégrantes de votre routine, adoptez de nouvelles pratiques.

Il n'y a rien de pire que de se fixer un objectif trop important dès le départ. C'est prendre un très fort risque de s'exposer à la frustration et à la peur. Et la majorité des gens s'immobilisent quand ils ont peur. Résultat, au lieu de vous mettre en action, vous allez rester plantés là.


Quelques exemples d'objectifs réalisables pour l'alimentation saine : Voilà ce que je conseille souvent à mes clientes.

Vous mangez peu de légumes ? Au lieu de vous dire : demain, je me mets à manger des légumes 2 fois par jour, commencez par un objectif de 6 repas par semaine (sur 14 repas). Et petit à petit augmentez.

Vous voulez remplacer les desserts sucrés par un fruit ? Pareil, ne vous fixez pas un objectif de 14 repas sur 14 repas. Commencez par 6, puis 7, puis 8 ect ....

Autre petit objectif : ajouter une salade par jour ou éviter les aliments transformés une semaine sur deux.




3/ Mettez le focus sur les choses positives que cette alimentation va nous apporter, plutôt que sur ce que vous devez abandonner.


On l'a vu plus haut, se concentrer sur le négatif peut créer des frustrations et des peurs. Et la peur amène souvent à l'immobilisme. Alors au lieu de lister tout ce que vous allez abandonner, pensez à toutes ces nouvelles choses que vous allez découvrir. Manger est une expérience qui donne la vie et de l'énergie, et il peut être beaucoup plus facile d'adopter des habitudes alimentaires saines, si vous pensez à votre nourriture avec joie et enthousiasme.

Et trouvez des aliments que vous aimez et mettez-les au coeur de votre alimentation. Si vous détestez les brocolis, ne mangez pas de brocolis ! Il y a tellement de fruits et légumes sains et délicieux. N'allez pas vous faire souffrir pour rien.

Essayez de nouvelles choses, partez en exploration, faites évoluer vos goûts et habitudes. C'est tellement plus stimulant que de rester dans sa zone de confort.




4/ Intégrez l'idée de nuance et d'équilibre. Faites-vous confiance.


Adopter une alimentation saine ne veut pas dire que vous ne toucherez plus jamais à une pizza ou un mac do.

Vous en avez envie une fois par semaine ou de temps en temps ? Mangez-le. Vous n'êtes pas des robots.

Je dis toujours à mes clientes qu'il est important d'être flexible et de se faire confiance.

Plus vous serez flexible et moins vous ressentirez de frustrations. Et donc vos changements deviendront durables. C'est la seule manière pour garder une démarche constante.

Mais si vous mangez une pizza ou un mac do, rebondissez rapidement. Ne reprenez pas vos anciennes habitudes.



5/ N'oubliez pas de vous félicitez, et même de vous récompenser.


Par exemple : après 1 mois d'alimentation saine, je m'offre un dîner dans ce super restau. Après 6 mois d'alimentation saine, je m'offre un week-end dans le sud-ouest (comme ça, je vais faire un coucou à Alice 😂❤️)




Cet article vous a plu ? Vous vous sentez plus motivée ? N'hésitez pas à le partager à d'autres femmes que cela pourrait aider.




120 vues0 commentaire
bottom of page