Rechercher
  • Blondie

Comment fabriquer son shampoing solide ?

Mis à jour : avr. 5



Dans dans un article précédent (que vous pouvez retrouver ici), nous avons abordé les avantages et inconvénients du shampoing solide. Je vous ai également proposé 3 shampoings solides que l'on peut trouver sur le marché.

Aujourd'hui nous allons apprendre à fabriquer notre propre shampoing solide.

En réalité il n'y a rien de plus facile.

Vous trouverez à la fin de l'article, 3 DIY shampoing solide (hydratant, purifiant et minimaliste),modifiables selon vos envies et vos cheveux.

Attention, il sera important de garder la même proportion.



Fabriquer son shampoing solide : quels sont les avantages?


1/ Personnalisation : en fabriquant soit même son shampoing on peut intégrer des actifs qui conviennent à nos cheveux. C'est du 100% sur-mesure.


2/ Efficacité : certaines marques vous mettrons 60% de tensioactifs pour cibler le lavage (et pour une question de coûts). Moi je préfère mettre 30-40% de tensioactifs et compléter par une poudre ayurvédique lavante qui apportera en plus d'autres bénéfices (renforcer le cheveu, stimuler la pousse, gainer ...). En fabriquant votre shampoing solide vous pouvez doser les actifs comme le souhaitez.


3/ Satisfaction personnelle : ça peut paraitre bête mais lorsque l'on utilise un produit que l'on a fait soi-même, la satisfaction est complètement différente. Essayez, vous verrez.




La structure du shampoing solide


1/ Eau / eau florale / lait végétal : apporte de l’hydratation et permet une bonne texture.


2/ Poudres SCI et SCS : agents lavants et moussants. Ils lient les différentes phases entre elles.

SCI : dérivé de la coco, il est très apprécié car il mousse beaucoup. Possède également un effet conditionner.

SCS : dérivé de la coco, il présente également un excellent pouvoir moussant.


Mais attention. La fabrication de ces tensioactifs demande un processus chimique qui peut être nocif pour l’environnement. Il est donc important à veiller à ce que la concentration en tensioactifs ne dépasse pas les 50%.


3/ Poudres ayurvédiques : shikakai, guimauve, orange, tulsi, sidr et d'autres : améliorent le lavage, renforcent le cheveu, stimulent la pousse, gainent... Pour plus de conseils pour bien choisir sa poudre, j'ai écrit un article ici


4/ Actifs et huiles essentielles : apportent un complément d’hydratation, purifient le cuir chevelu, gainent le cheveu ou encore favorisent la pousse


5/ Fragrance facultative : parfum




Le matériel nécessaire


Un petit bol avec une pince de préférence.

Une spatule

Une poêle ou casserole pour un bain marie

Un moule à gâteaux ou savons de ce type

Une balance de cuisine




Où acheter le matériel et ingrédients ?

pour le matériel :


pour les poudres ayurvédiques :


pour les huiles végétales et huiles essentielles.

Attention à acheter des huiles vierges, 1ere pression à froid et de préférence bio.

en magasin bio ou pharmacie


pour tous les actifs



Comment se laver les cheveux avec un shampoing solide ?


Comme pour un shampoing classique, mouillez vos cheveux. Frottez (délicatement) le galet de shampoing solide directement sur votre cuir chevelu (comme un savon, mais sur le crâne). Massez votre cuir chevelu pour faire mousser le shampoing puis rincez.


Attention : ces formulations comprennent des poudres ayurvédiques et des huiles essentielles. Toujours vérifier avant si elles sont adaptées dans votre cas.



Comment fabriquer son shampoing solide?







PLUS ENCORE

Toutes les semaines j'envoie une actu beauté avec des DIY cosmétiques maison, des infos beauté, des histoires autour de plantes et d’actifs, des tips ayurvédiques, des livres, des podcasts, des comptes instagram.

Pour recevoir toutes ces infos, vous pouvez vous inscrire ici



Vous avez une formulation de shampoing solide préférée? Partagez-nous là :)


Et si vous testez une de ces 3 formulations, n'hésitez pas à nous tagger sur instagram avec@le_repere_de_blondie

  • Instagram
  • Facebook
  • Pinterest